Bernard BAUDOUX
 

Cest avec une grande émotion que j'écris cet article consacré à un personnage dévoué, d'une extrême gentillesse et inoubliable de notre village.

Bernard BAUDOUX est né le 29 septembre 1914 à Haspres. Il n'a pas eu la chance de connaître son père Jules, gazé et tué au chemin des Dames en 1918. Sa soeur et lui, furent élevés par une mère très méritante.

Il fait ses études secondaires à Valenciennes et muni du Brevet Supérieur, il devient instituteur. Il est alors titularisé dans les Flandres.

Bernard BAUDOUX

Fait prisonnier en juin 1940 à Dunkerque.
Affecté aux stalags IIIA, IIIB et IIID à Berlin.
Evadé le 29 novembre 1942
Rentré en resistance dès son retour en France.

Mobilisé en 1939, Maréchal des logis au 15° régiment d'artillerie, il est fait prisonnier à Dunkerque le 4 juin 1940. Il est affecté aux stalags IIIA, puis IIIB et enfin IIID, K 503, Schulteiss Brauerei à Berlin. Il s'évade le 29 novembre 1942, il recevra à ce titre la médaille des évadés. Vivant dans la clandestinité à Berlin, il trouve uen aide matérielle et réconfort auprès d'un autre hasprien Louis Albert DEVEMY.

De juin 1943 au 22 octobre 1943, hébergé chez Louis Albert DEVEMY au mépris de tous les risques et dangers, il confectionne de faux papiers, fausses identités permettant à ses camarades évadés à Berlin de rentrer en France.

En octobre 1943, muni de faux papiers, il réussit à rentrer en France.

Bernard BAUDOUX, Albert DEVEMY et René DEVEMY

Bernard BAUDOUX, Louis Albert DEVEMY et René DEVEMY.

Après la guerre, il fut nommé à Feignies, puis à Trith et enfin à Haspres, où il termina sa carrière comme "Maître du cours préparatoire". En 1953, il épouse Lucienne VAILLANT. Il s'impliqua beaucoup dans la société. Avec l'aide de quelques bénévoles, il était responsable de la préparation militaire.

Bernard Baudoux, décède le 13 janvier 2004 dans sa 90° année, au terme d'une vie bien remplie.

Haspres - Genealegrand
© 2009 - Olivier LEGRAND

Sources utilisées :
- Archives Municipales d'Haspres
- Exposition sur la résistance, Mai 2009
- Article de Monsieur Pierre Mercier, bulletin municipal 1° trimestre 2004