Epoques préhistoriques
 
Les Gallo Romains
 

Les traces des premiers hommes sur les bords de l'Escaut

 
Pointe de flèche préhistorique retrouvée à Denain sur les rives de l'Escaut
Pointe de flèche préhistorique

Des instruments, ainsi que des spécimens de pierres éclatés ont été retrouvés sur les bords de l'Escaut datant du paléolithique et du néolithique. Ceux ci attestent la présence des premiers hommes dans les environs de Haspres.

Certaines trouvailles comme cette extraordinaire pointe de flèche en silex (src : Jurénil, Denain et l'Ostrevant), attestent la présence d'habiles ouvriers dans le secteur.

Sur le territoire d'Haspres, notamment au hameau de Fleury (le long du chemin de Noyelles sur Selle), ont été retrouvé des silex eclatés ainsi que des silex polis.

Quelques ateliers de silex sont signalés sur un terrain plus connus sous le nom de terres à cailloux, au chemin de Thiant. On trouve également d'autres nombreux silex au lieu dit la prison et à proximité du territoire de Noyelles.

Ont également été retrouvé des haches polies, des percuteurs, des grattoirs, quelques couteaux et marteaux. Toutes ces trouvailles ont été déposées au Musée de l'Hôtel de Ville de Valenciennes. Hélas les bombardements des deux guerres mondiales, ont tout détruit.

Les fouilles de 1907

Maurice Henault dans la revue Pro Nervia, nous fait part de la découverte réalisée à l'occasion de travaux réalisés dans la rue Carnot nouvellement créée (il ne s'agit pas là de la rue Carnot actuelle, mais de la rue Emile Zola). Lorsque l'on creusa des puits destinés aux maisons sur l'emplacement de l'ancien marais communal (au sommet d'un cailloutis), on rencontra, après avoir traversé un banc de glaise compacte de 4 à 5 mètres d'épaisseur, un banc de gravier (silex très fragmentés) fut découvert de très nombreux ossements de quadrupèdes ou d'oiseaux. Plusieurs ossements étaient sectionnés ou portaient des encoches rectilignes.

 
Fouilles Haspres
 
Rue Carnot (Zola) Haspres
 

Découvertes de 1975

Plus récemment, André Vanderschelden, auteur de l'ouvrage Une bataille de César et ses énigmes dans le Nord de la France, 1981, nous fait le plaisir de partager la hache polie qu'il a découverte en 1975 sur le lieu dit « les hautes frêtes », sur la hauteur, vers l'autre lieu-dit, « le bois brûlé ».

Cette découverte a eu lieu durant l'été 1975, à l'occasion d'une prospection destinée à reconnaître la topographie de cette partie de la vallée de la Selle dans le cadre de mes recherches sur le site de la bataille du Sabis, dont le lieu est manifestement compris entre Noyelles sur Selle et Haussy.

 
Hache polie, découverte à Haspres en 1975
 

Cette trouvaille fortuite atteste d'un occupation de cette vallée probablement importante dès le néolithique car d'autres sites sont présents, notamment à Saulzoir, ou un autre hache polie à été découverte la même année sur un site alimenté en outils néolithiques abondants et de belle facture.

La période paléolithique est la première période préhistorique qui débute environ 3 millions d'années avant JC et qui se termine environ au X° millénaire. Cette période est surtout caractérisée par l'invention d'outils plus ou moins complexes.

Débute ensuite la période néolithique, qui correspond à la phase du développement technique des sociétés préhistoriques (pierres polies, céramiques), elle se termine environ 3000 ans avant JC pour laisser place à l'antiquité.  


Sources utilisées :
- André JURENIL, Denain et l'Ostrevant avant 1712.
- Photo André Vanderschelden.