Les sapeurs pompiers
 

La loi de 1831 :

La loi du 22 mars 1831, autorise les communes a former les compagnies de sapeurs pompiers à partir de la garde nationale. Ainsi le 1 août 1843, Auguste Caullet alors maire de notre commune indique :

"Que par suite de l'acquisition d'une pompe à incendie et que pour les manoeuvres de cette pompe en cas de besoin et même encore pour son instruction il était nécessaire d'organiser le plus tôt possible une compagnie de sapeurs pompiers, que cette organisation était d'autant plus facile que le zèle d'un assez grand nombre de jeunes gens les a excités à se présenter pour en faire partie."

Le décret du 29 décembre 1875 sur la réorganisation des compagnies de sapeurs pompiers impose :

1° - De procéder sur des bases régulières à cette réorganisation dans la commune d'Haspres, où il existe déjà une compagnie de sapeurs pompiers.

2° - De prendre l'enagement de subvenir pendant cinq ans aux dépenses necessitées par cette organisation.

3° - De désigner deux membres du conseil municipal (Messieurs Brouta et Breucq) qui formeront avec trois délégués nommés par Monsieur le Prefet une commission chargée sous la présidence du maire d'examiner les demandes d'admission.

L'uniforme au XIX° siècle

1862 - Habillement et équipement

Le 12 septembre 1862, le conseil municipal présidé par le maire François Stanislas Lestoille, tente de voter un crédit additionnel de 2000 francs pour l'habillement et l'équipement des sapeurs pompiers. Le maire qui n'a pas la faveur de ses conseillés est obligé de recourir au vote à bulletin secret pour valider cette dépense.

L'état du marché comprend la confection de 40 tuniques, shakos, cols, paires d'épaulettes, ceinturons vernis, plaques, paires de gands, fourreaux de baÿonnette, gibernes. L'adjudication est adjugée à Doige Drombet, maitre tailleur à Valenciennes.

Médaillé d'honneur

En avril 1865, Arsène Halliez, sous lieutenant des sapeurs pompiers à Haspres, blessé dans un incendie et comptant 23 ans de service reçoit la médaille d'honneur en argent (2° classe, décernée par l'Empereur).

1882 - Affaire de tradition

Le jour de l'an, les pompiers d'Haspres se rendent, musique en tête, che leur capitaine. Celui ci reçoit de ses hommes, puis les en remercie et ajoute : Mes amis, mes occupations nombreuses me forcent à me démettre de mes fonctions, j'avais écrit ma démission pour vous l'envoyer, mais puisque vous êtes tous ici, je vais vous la lire. Aussitôt l'un prend le capitaine par le bras, l'autre le tire par le gilet, tous parlent en même temps Ah, capitaine, vous ne pouvez nous quitter, il y a dix ans, quinze ans que vous nous conduisez au feu, vous resterez avec nous !. A la fin, notre officier un peu attendri sans doute, laissa ses sapeurs en leur disant Nous verrons

1886 - Une nouvelle tenue

Le 30 mai 1886, Damien Plouchart tailleur est le nouvel adjudicataire pour la fourniture de l'habillement des sapeurs pompiers. Le montant est fixé à 1020 francs. Le marché comprend la confection de 29 dolmans, fait en drap avec brandebourgs et trois rangées de boutons sur le devant, un col en velour garni de grenades brodées, ainsi que 29 képis.

La compagnie des sapeurs pompiers :

1895 - La compagnie est réorganisée

En 1895, la compagnie des sapeurs pompiers d'Haspres est réorganisée. Le corps, qui à cette époque, s'appelle société de tir et de sapeurs - pompiers est reconnu d'utilité publique en juillet 1910.

Doté d'une simple pompe à bras, elle comprenait alors une soixantaine d'hommes et sa renommée était grande aux alentours. Les vaillants soldats du feu, en effet, n'hésitaient jamais à se rendre sur les lieux d'un sinistre étranger à la commune et pour lequel on les avait appelés.

Les sapeurs pompiers en 1900
 
 
La compagnie des sapeurs pompiers, adopte l'uniforme fixé par l'arrêté ministériel du 17 janvier 1911.
 
 

Suite à la trouvaille de cette superbe photographie du début du XXe Siècle, un article sur les sapeurs pompiers s'impose. Malheureusement je ne possède aucun élément d'identification des personnages présents, alors si jamais quelqu'un vous est familié n'hésitez pas à me contacter.

La réorganisation de la compagnie de sapeurs pompiers

Les sapeurs pompiers d'Haspres

Toutefois quelques informations existent dans les archives municipales, comme cette délibération du 5 octobre 1902 qui mentionne le nom des 52 sapeurs pompiers de l'époque. Notons que sur la photographie ci dessus présentée, 42 sapeurs figurent.

L'an mil neuf cent deux, le cinq octobre à neuf heures du matin, la commission nommée par Monsieur le Prefet aux termes de son arrêté en date du 15 septembre 1902, et par le conseil municiapl, suivant la délibération du 14 aout dernier approuvée pour procéder à la réorganisation de la compagnie de sapeurs pompiers, s'est réunie dans l'une des salles de la mairie d'Haspres sous la présidence de M. E.Lestoille maire.

Etaient présents : MM Cossart et Mercier délégués du conseil municipal, Marouzé, Pottiez et Lagrue délégués de la sous prefecture, et M Ernest Lestoille. La commission, après avoir pris connaissance de la délibération du 29 décembre 1875 de l'arrêté prefectorale du 15 septembre 1902 a procédé à l'admission des sapeurs pompiers dans l'ordre suivant:


Composition de la compagnie en 1902 :

1Mr DEROME Julien CharlesCapitaine
2Mr MARCHAND Charles Lieutenant
3Mr BAILLEUL Edouard S/Lieutenant
4Mr LAMAND Armand Aide major
5Mr VINOY Jean Baptiste Sergent major
6Mr DHAINAUT François Sergent fourier
7Mr MUTTE Evrard Sergent
8Mr MERIAUX Jean BaptisteSergent
9Mr CARDON Jean Baptiste Sergent
10Mr MERIAUX Charles HenriSergent
11Mr CAULLET Auguste Caporal
12Mr CATTIAUX ....... Caporal
13Mr COGNIAUX Louis Caporal
14Mr DELPLANQUE François Caporal
15Mr DELHAYE Albert Caporal
16Mr DHAUSSY Emile Caporal
17Mr DELEAU Jules Caporal
18Mr DHAINAUT César Caporal
19Mr MERIAUX Désiré Caporal
20Mr DHAINAUT Charles Tambour
21Mr BARALLE Damas Sapeur
22Mr BERA César Sapeur
23Mr CAUTTET Armand Sapeur
24Mr DECORNET Emile Sapeur
25Mr DELVOYE Antoine Sapeur
26Mr DULONGPONT Charles Sapeur
27Mr FLAHAUT Charles Sapeur
28Mr HAVET Albert Sapeur
29Mr JOLY Jean Baptiste Sapeur
30Mr LAMOTTE Joseph Sapeur
31Mr LAMOTTE Jean BaptisteSapeur
32Mr LASSELIN Pierre Sapeur
33Mr LEFEBVRE Remy Sapeur
34Mr LEGRAND Augustin Sapeur
35Mr MACHUT Jean Baptiste Sapeur
36Mr MERCIER Noel Sapeur
37Mr MERIAUX Alphonse Sapeur
38Mr MERIAUX Evrard Sapeur
39Mr MERIAUX Henri Sapeur
40Mr MERIAUX Henri J.Bapt Sapeur
41Mr MERIAUX Louis Sapeur
42Mr MORELLE Henri Sapeur
43Mr MORELLE Jean BaptisteSapeur
44Mr NOISETTE Augustin Sapeur
45Mr PIERRONNE Alphonse Sapeur
46Mr POIX Henri Sapeur
47Mr PRINCELLE Edmond Sapeur
48Mr ROLAND ....... Sapeur
49Mr ROLAND Hector Sapeur
50Mr TAISNE Leon Sapeur
51Mr TELLE Désiré Sapeur
52Mr JOLY Leon Sapeur

Délibération du 24 aout 1907

En 1907 une nouvelle délibération fixe à 58 hommes dont 4 officiers l'effectif légal de ce corps pour la période de 15 années pendant laquelle la commune s'est engagée de subvenir aux dépenses énumérées à l'article 36 du décret du 10/11/1903.

Décret du 1 février 1910

En 1910, la commune s'assure auprès de la mutuelle générale française, suite à la mise en application de la loi du 31 juillet 1907 et du decret du 1 février 1910 qui rend responsable les municipalités des incapacités temporaires et des frais médicaux et pharmaceutiques dûs aux sapeurs pompiers victimes d'accidents ou de maladies reconnus, contractées au cours de leur service.

Journal Officiel du 22 avril 1913

Charles Marchand est nommé au grade de capitaine. Jules Deleau est nommé au grade de Sous Lieutenant. Armand Lamand est nommé au grade de medecin major.

Constitution du corps des sapeurs en 1917

1Marchant Charles
2Bailleul Edouard
3Lamand Armand
4Roland Hector
5Meriaux Jean Baptiste
6Mériaux Charles Henri
7Mériaux Désiré
8Mériaux Evrard
9Telle Désiré
10Fontaine Jules
11Poix Henri
12Mériaux Alphonse
13Noisette Augustin
14Joly Jean Baptiste
15Mériaux Louis
16Roland Isaac
17Lamotte Joseph
18Legrand Augustin
19Machut Jean Baptiste
20Jacquemard Charles
21Lamotte François
22Perliez Numa
23Decornet Emile
24Legrand Alphonse
25Telle Charles
26Mercier Jean Baptiste
 

Constitution du corps des sapeurs en 1918

1Marchant CharlesCapitaine commandant la manoeuvre
2Fontaine JulesChef de la canule
3Morelle CharlesGarde d'écuries
4Delmotte AugusteMaréchal
5Ruffin LouisCordonnier
6Mériaux LouisPhotographe
7Mériaux DésiréPompier
8Dhaussy GeorgesMenuisier
9Telle DésiréPompier
10Marchand FrançoisMaréchal
11Derome EdmondCharron
12Crocfer DésiréBourrelier
 

Décret du 18 avril 1920

Sont nommés aux grades ci après dans le corps de sapeurs pompiers communaux : Charles Marchand, capitaine de la compagnie d'haspres; Jules Deleau, Sous Lieutenant et Armand Lamand, major de 2° classe.

Délibération du 9 février 1921

Monsieur Jean Baptiste Marouzé rappelle à l'assemblée que Monsieur le Prefet a alloué aux sociétés communales désignées ci après "a titre d'avance sur dommage de guerre", les sommes suivantes :

a) à la compagnie de sapeurs pompiers : 10 000 francs par décision du 16/06/1920

b) à la société de tir "les canonniers" : 2 500 francs par décision de décembre 1920

En effet la guerre a occasionnée de larges dégats sur l'équipement de nos sapeurs pompiers, le conseil doit procéder rapidement à la réparation de la pompe à incendie et pouvoir au remplacement de l'habillement des hommes (notamment en képi).

Le capitaine Marchand
Le capitaine Marchand

Journal Officiel du 4 décembre 1923

Alphonse Legrand est nommé au grade de sergent fourrier.

 

Une anecdote amusante

Pendant très longtemps la compagnie des sapeurs pompiers avait à sa disposition une antique pompe à bras entreposée à la prison, une méchante légende affirmait que nos pompiers arrivaient toujours en retard sur les lieux des incendies.

1948 :

Après 43 années de dévouement et de loyaux service à la tête de la compagnie, le capitaine Marchand est remplacé par Charles Fievet, promu lieutenant commandant.

1953 :

La compagnie de sapeurs pompiers dirigée par le lieutenant Achille Hysbergue et son adjoint le lieutenant Cattiaux n'ont plus que 26 hommes sous leurs ordres. Ce n'est pas, bien au contraire, que soit diminuée la vitalité du corps. Une moto pompe, acquise grâce à une collecte faite parmi les industriels et les habitants de la commune à remplacé un matériel qui était devenu désuet et une clique a été formée en 1947.

1999 :

Le corps de première intervention (CPI) d'Haspres a un effectif au 1° janvier 1999 de 19 hommes et femmes, à savoir : 2 officiers, 2 sous officiers, 5 caporaux et 10 sapeurs. Neuf d'entre eux possèdent le secours routier, 14 la réanimation et les 19 sont titulaires du Brevet National de Secourisme.

L'année précédente, nos sapeurs pompiers sont sortis 90 fois : 11 fois pour le feu, 15 pour accident sur la voie publique, 18 pour malaise, 43 pour nid de guêpes.

2005 : C'est fini !

Compte tenu d'un sous effectif permanent au sein de la compagnie des pompiers volontaires d'Haspres, celle ci a été à plusieures reprises, suspendue de toutes interventions. Le conseil municipal a donc le 14 décembre 2005, entériné la dissolution du corps des sapeurs pompiers d'Haspres. Un regroupement avec la commune de Saulzoir leur permettra à nos derniers volontaires de continuer à intervenir sur notre commune.

 
Haspres - Genealegrand
© 2016 - Olivier LEGRAND