Les Francs à Haspres
 
Les Gallo Romains Les invasions
 

L'époque Franque :

Chemin de Cambrai, ou le cimetière Francs a été découvert
Chemin de Cambrai

A la chute de l'empire Romain, les barbares envahirent notre région. Une véritable trombe de barbare se déchaîna sur les populations des Gaules qui furent massacrées par la ruée des Vandales, Goths, Saxons, Anglois, Alains, Thuringes, Alamans, Huns. La Nervie fut comprise dans cette destruction. Cependant les Francs peuple d'outre Rhin, appelés aussi les Sicambres allaient rester les maitres. Clodion leur chef, devait jeter les bases de la puissance qu'il désirait réaliser au nom de son peuple.

Jurénil nous dit à propos de Clodion, dit le chevelu, chef d'une tribu Franque qui parti de Dispargum dans le Nord de la Gaule pour s'empara de Cambrai, puis de tout le pays jusqu'à la Somme. Chassé, ou du moins battu par le chef romain Aetius, près d'Héléna (probablement Helesmes) en 430 ou 431, il n'en reprit pas moins posséssion des pays où il avait établi ses campements.

Lors de l'invasion d'Attila, Roi des Huns, Aetius général de l'armée Romaine, s'allia avec les Francs conduits par Mérovée. Attila est battu près de Châlon. En récompense les Romains reconnaissent la souveraineté des Francs sur les pays qu'ils occupent.

Le sol d'Haspres habité par les Francs :

Objet découvert lors des fouilles de 1900 à Haspres
Objet franc

Un cimetière Francs daté du V° ou VI° Siècle, situé à l'angle du vieux chemin de Cambrai, dit chaussée ou "posterie" (chemin des postes) et le chemin de Villers en Cauchies a été découvert en 1900 lors de fouilles. De nombreux objets ont été trouvés : Armes diverses rongées par la rouille, haches, épées, sabres, lances, poignards, bijoux en bronze, verroteries, colliers, perles, vases en terre cuite grise ou noire dont un seul en terre rouge. Tous c'est objets ont été transférés au Musée de l'hotel de ville de Valenciennes, hélas détruit lors des bombardements de 1940.

Concernant l'arrivée des Francs dans la région, l'analyste Jacques de Guise, dans son histoire du hainaut (XIV° Siècle), apporte les indications suivantes : "L'an 445, Clodion, chef des Francs Saliens, passe le Rhin et la Meuse, soumettant les Tongres et les Texondriens; puis traversant la forêt charbonnière, il s'avance jusqu'à l'Escaut et, après avoir battu et chassé définitivement le Romain de la Nervie, se rend maitre de la ville de Tournai et de Cambrai, où il fait massacrer tous les chrétiens qui, pour la plupart, étaient Romains. Il fait raser pour ne jamais être relevées les murailles et les ruines tant de Famars que de Bavai; il prend Amiens, Terouanne, soumet l'Artois et réunit à son empire les nouveaux domaines en sa posséssion. C'est ainsi que finit la domination Romaine dans la Nervie où forêt charbonnière, laquelle passe au pouvoir des Francs qui, dans la suite, prendront le nom de Français. La forêt charbonnière devient ainsi le berceau de la Nation Française."

Les tribus Franques, qui possédaient alors chacune leurs chef, allaient s'unir sous l'impulsion de Clovis qui devient Roi des Francs en 481. Mérovée donna son nomà la première race des rois de France, aux Mérovingiens, qui marquent l'époque dite mérovingienne qui débute vers 448 et se termine vers 752.



Haspres - Genealegrand
© 2007 - Olivier LEGRAND

Sources utilisées : André Jurénil - Denain et l'Ostrevant
Charles Laurent - Haspres et son passé